soutien des bques alimentaires

Sofiprotéol soutient les Banques Alimentaires

Le groupe Sofiprotéol, spécialiste français des huiles et protéines végétales, a signé le 26 juin une convention triennale de partenariat avec la Fédération française des Banques Alimentaires. Objectif : anticiper la baisse ou de la disparition du programme européen d'aide aux plus démunis, PEAD, en 2014 et nouer des relations plus étroites avec le monde agricole.

Le partenariat avec Sofiprotéol et ses filiales, dont Lesieur, Saipol et Glon Sanders, associe des dons financiers destinés notamment à la modernisation des entrepôts, et des dons en nature, soutien logistique et mobilisation des salariés pour la collecte nationale des Banques Alimentaires, les 23 et 24 novembre 2012.

Déjà 16 000 bouteilles d'huile ont été fournies en avril par Lesieur et Saipol aux Banques Alimentaires de Bourges et de Poitiers. Sur le dernier trimestre 2012, Glon-Sanders livrera des œufs et des produits carnés aux Banques alimentaires de Bretagne.

 
 

«Le partenariat avec Sofiprotéol est très important pour nous, a déclaré Alain Seugé, président du réseau des Banques Alimentaires. D'une part, il nous permettra de bénéficier de produits difficiles à obtenir comme les huiles végétales, les œufs et les produits carnés. D'autre part, il nous permettra de bénéficier du soutien d'un acteur majeur de l'agro-industrie française, très ancré dans le monde agricole et réputé pour son expertise notamment en logistique, domaine clef pour une organisation comme la nôtre »

Les Banques Alimentaires ont également été conviées au salon Oléopro 2012 les 20 et 21 juin ; une occasion de rencontrer des donateurs potentiels et de leur présenter les actions des Banques Alimentaires.


 

Proléa - 28/06/2012
Une usine d'huiles moins polluante en Normandie

Le 27 juin a été inaugurée à Grand Couronne (76) une centrale produisant de la vapeur d'eau à partir de biomasse forestière pour permettre à une usine d'huiles voisine de moins utiliser d'énergie fossile. Le site agro-industriel Saipol et Diester industrie, filiales de Sofiprotéol, va ainsi recourir à une énergie principalement issue du bois pour triturer les graines de colza et tournesol et produire ses huiles, tourteaux et biocarburants. Il va ainsi réduire ses émissions de CO2 de 72 000 tonnes par an.

L'usine produit de la vapeur d'eau à partir de biomasse forestière pour permettre à une usine d'huiles voisine de moins utiliser d'énergie fossile


Conçue et réalisée par Cofely services, filiale du Groupe GDF Suez, en partenariat avec Sofiprotéol, cette centrale permet de produire 400 000 t de vapeur par an à partir de 150 000 t de bois énergie. Celui-ci provient essentiellement de résidus de sylviculture et de bois de récupération d'un rayon inférieur à 150 km du site.

 

L.C. - 28/06/2012
-- 


01/07/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres