rencontre euro méditér. de l'eau

Aux comités locaux d’Attac
Pour la réussite de la Grande Rencontre Euro-Méditerranéenne de l’Eau
La pleine réussite du Forum Alternatif Mondial de l’Eau en mars 2012 à Marseille (FAME) a
ancré chez les artisans du développement des luttes et de la gestion de l’eau bien commun
la certitude qu’une nouvelle étape était franchie. L’association EAU BIEN COMMUN PACA
s’est constituée à Marseille en 2012 à la suite du FAME et compte parmi ses responsables
des membres du CL d’Attac Marseille, déjà engagés dans la réalisation du FAME.
Au niveau continental, le mouvement européen de l’eau (EWM) a été constitué et regroupe
les associations qui luttent, comme en Grèce, contre la privatisation des services publics de
l’eau, qui s’opposent, comme en Espagne, aux projets de transferts inter bassins destinés à
favoriser l’agriculture productiviste et le tourisme non soutenable.
À l’initiative de ses membres, en particulier la Fédération européenne des services publics,
l’initiative citoyenne européenne sur l’eau (ICE ) a obtenu près d’un million neuf cent mille
signatures en soutien à la triple exigence de l’inscription législative de l’accès à l’eau et à
l’assainissement en tant que droit humain fondamental, de sa gestion en tant que bien
public et commun, du soutien à une action extérieure de l’Europe favorisant les synergies «
public-public ».
Sur la base de ce triptyque, Eau Bien Commun PACA, membre d’EWM organise les 6 et 7
février 2015, une Grande Rencontre Euro-Méditerranéenne à Marseille de l’Eau
(GREMME).
Dans l’arc méditerranéen, la raréfaction de la ressource dans le grand comme dans le petit
cycle, due au changement climatique, sera aggravée par la croissance démographique.
Les grandes manœuvres des multinationales et de la finance, avec le soutien de la
Commission Européenne et des États à la recherche de « gisements de croissance », sont
déjà engagées sur le pourtour de la Méditerranée.
Des projets d’infrastructure d’irrigation de l’agriculture productiviste, de potabilisation par
dessalement, de traitement des rejets de l’exploitation des gaz de schiste se réalisent déjà
sous diverses formes de partenariats public-privé. Les législations nationales sont adaptées,
ou dictées, par les Institutions financières internationales pour assurer aux investisseurs les
taux de profit souhaités.
Pour notre part, nous engageons les gouvernements, les collectivités et les organisations de
la société civile à favoriser un autre processus.
Les luttes contre ces formes d’aménagements non soutenables, de dessaisissement des
usagers assimilés à des consommateurs et contre la transformation de l’eau en marchandise
nous fédèrent tout autour de notre mer commune, qui subit aussi les pollutions du transport
maritime et s’appauvrit en biodiversité.
Ce Forum favorisera l’échange des expériences des acteurs des luttes. Il mobilisera les
connaissances des chercheurs et des universitaires de l’arc méditerranéen, pour construire
les bases des modes de gestion et de développement alternatif.
Ces objectifs de la GREMME entrent tout à fait dans les préoccupations d’Attac dans le
domaine de l’eau.
Les militants d’Attac Marseille qui sont engagés dans EBC PACA le sont pleinement dans la
préparation de cette GREMME
Nous vous invitons donc à participer à ce Forum qui se situe clairement dans la continuité du
FAME auquel vous avez contribué.
Les modalités pratiques d’inscription figurent sur le site
http://gremme.fr/contact/
D’autre part, vous pouvez aussi vous associer à la mise en œuvre de la GREMME par un don :
- Par internet selon les indications fournies sur le site gremme.fr
- Par chèque libellé au nom d’EBC PACA et envoyé à l’adresse de Béatrice Collet, 22
chemin de la Colline St Joseph Bât. C3 13009 Marseille.
Des reçus vous seront envoyés (merci de nous préciser votre adresse mail pour envoi
rapide).
Beaucoup de CL nous avaient déjà apporté leur aide pour le FAME, soit financièrement, soit
par leur participation bénévole lors de sa tenue. Il nous a semblé que la façon la plus juste de
les remercier de leur aide était de reverser le même montant que celui que nous en avions
reçu, aux fonds dédiés d’Attac puisque ces fonds sont à la disposition de tous les CL désirant
organiser un événement local et à cours de ressources propres.
Bernard Mounier (ba.mounier@laposte.net) et Béatrice Collet
(beatrice_collet@orange.fr), militants d’Attac Marseille et d’EBC PACA, sont à votre
disposition pour vous donner toutes les précisions utiles.



26/01/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres