négociations climat fonds verts

On peut aussi suivre en français sur www.rac-f.org, asso de référence en France sur le sujet,  avec laquelle Attac collabore régulièrement



----- Message d'origine -----
Envoyé : jeudi 17 mai 2012 21:37
Objet : [Ucjs-travail] Négociations Climat à Bonn

Bonsoir

Pour votre information, pour la première fois depuis la conférence de Durban (pour rappel, ici le communiqué d'Attac France et ici l'article bilan de Basta), les négociations climat ont repris à Bonn. 
Pour suivre les négociations, vous pouvez vous référer aux documents produits quasiment chaque jour par le Third World Network (en anglais) :  http://www.twnside.org.sg/title2/climate/bonn.news.9.htm 
Ci-dessous deux dépêches. La première de l'AFP confirme ce que nous savions : s'ouvre une période de quasiment trois ans pour définir une nouvelle feuille de route et aboutir à un accord en 2015, soit dans un délai rendant incapable tout possibilité de satisfaire les objectifs fixés par le GIEC pour 2020. La seconde annonce que le fameux Fond Vert, officiellement un des points positifs de Cancun puis Durban, n'a toujours pas vu le jour. 

 

Maxime COMBES
maxime.combes@gmail.com
+33 6 24 51 29 44
skype : maxime.combes
Twitter : MaximeCo
Projet Echo des Alternatives
: http://www.alter-echos.org



Début des discussions sur le futur régime international sur le climat

http://www.romandie.com/news/n/_Debut_des_discussions_sur_le_futur_regime_international_sur_le_climat17170520121452.asp? 


PARIS - Les négociations onusiennes sur le climat ont formellement abordé jeudi à Bonn (Allemagne) une nouvelle étape devant conduire à la signature, en 2015, d'un nouveau cadre international donnant à partir de 2020 des engagements à tous les pays pour mieux combattre le réchauffement.

Vingt ans après le sommet de la Terre de Rio, conférence où avait été lancé le processus de négociations sur le climat, vous êtes en position d'écrire de nouveau l'histoire, a lancé la responsable de l'ONU pour le climat, Christiana Figueres, au cours de la session inaugurale retransmise par internet.

Le principe de ce futur régime juridique a été adopté à Durban (Afrique du Sud), fin 2011. Les 194 pays négociant sous l'égide de l'ONU ont commencé cette semaine les délicates discussions sur le contenu d'un tel accord.

Cet accord vise à accroître l'effort global contre les gaz à effet de serre alors que les engagements actuels ne permettront pas, selon les scientifiques, de contenir la hausse de la température sous les +2°C par rapport à l'époque pré-industrielle, limite que s'est fixée la communauté internationale.

La Sud-Africaine Maite Nkoana-Mashabane, qui a présidé la session inaugurale de ce nouveau groupe de travail, a vu dans cette étape l'expression du courage politique et la sagesse des pays à répondre aux défis du changement climatique.

Le temps est limité et nous devons prendre très au sérieux les appels désespérés de certains de nos frères, a-t-elle ajouté, citant les petits Etats insulaires menacés par la montée des océans.


(©AFP / 17 mai 2012 14h51) 

 

Planète: Report de la première réunion du Fonds vert sur le climat

La première réunion du conseil du Fonds vert mécanisme en construction pour aider financièrement les pays en développement à faire face au changement climatique, n'aura pas lieu comme prévu fin mai, faute d'accord sur la composition de ce conseil, a indiqué  l'ONU ce jeudi.

La toute première réunion de ce Fonds vert était prévue du 31 mai au 2 juin à Genève (Suisse), après avoir déjà été repoussée de quelques semaines, en raison de retard dans le choix des 24 membres du conseil.

«La prochaine fenêtre pour se réunir sera la dernière semaine de juin ou la première de juillet», a précisé dans un communiqué Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques, en marge de discussions actuellement en cours à Bonn (Allemagne).

«Il y a un beaucoup d'enthousiasme de la part des pays pour être représentés dans le conseil. Même si j'aurais aimé le voir se mettre au travail immédiatement, un court report pour s'accorder sur sa composition signifie qu'il peut se lancer en douceur et avancer vers les tâches qui l'attendent», a-t-elle ajouté.

Les pays développés se sont engagés à acheminer, à partir de 2020, 100 milliards de dollars par an vers les pays les plus vulnérables pour les aider à faire face au changement climatique.

Le Fonds vert est le mécanisme phare devant permettre ce transfert financier même si, en l'absence de sources de financement très identifiées, il est pour le moment régulièrement qualifié de «coquille vide» par les ONG.

L'une des premières taches du conseil de Fonds vert doit être de choisir cette année le pays hôte de ce nouvel organisme, une décision qui doit être formellement approuvée lors de la prochaine grande conférence sur le climat, à la fin de l'année à Doha, au Qatar.

Six pays ont fait acte de candidature: l'Allemagne, le Mexique, la Namibie, la Pologne, la Corée du Sud et la Suisse.



20/05/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres