Mas carreiron suite

Après près d'un an de luttes et une journée de face a face dans le
cadre d'un CET - marathon qui a vu retenir l'équipe de direction durant
plus de 7 heures par des personnels déterminés  , l'intersyndicale (
SUD/CGT/FO/USP) du Centre Hospitalier psychiatrique  Mas Careiron à Uzes
(gard) enregistre aujourd'hui une victoire qui vient couronner sa
ténacité dans la lutte et reconnaître la validité de ses exigences et de
ses propositions :
     outre l'annonce du maintien au c¦ur de là cite de l'unité
ambulatoire de pédopsychiatrie ( CMP/hopital de jour ) qui devait
réintégrer des locaux intra hospitaliers , et le probable renoncement à
la fusion de l'hôpital psychiatrique avec l'hôpital local ,
l'obstination du directeur à ne rien vouloir négocier face à des
syndicats et des personnels massivement mobilisés a amené le préfet a
demander, en fin d'après midi, à l'ARS d'imposer au directeur la
nomination d'un médiateur pour ouvrir des négociations sur les
propositions énoncées ( mais jamais entendues ) par l'intersyndicale en
matière d'économie et de temps de travail  et a indiquer dès aujourd'hui
l'arrêt de son plan d'économie .

Les personnels et l'intersyndicale se félicitent de cette avancée
significative dans la lutte pour le maintien d'une qualité de
fonctionnement des agents ,garante de la qualité des soins et la
suppression d'un plan d'économie qui permet ainsi de maintenir sur
l'ensemble des secteurs un accès aux soins psychiques de proximité.
Pour l'intersyndicale,
Ph Gasser
            


19/06/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres