mafia du bois

Le bilan des mafias du bois s'est dramatiquement alourdi, jeudi 27 
septembre, avec la publication de chiffres estimant les revenus de ce
trafic mondialisé entre 30 et 100 milliards de dollars par an (23 à 77
milliards d'euros). Les dernières données publiées en mars par la Banque
mondiale évaluaient leur "chiffre d'affaires" à 15 milliards de dollars.

D'où vient un tel écart ? Essentiellement, expliquent Interpol et le
Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), qui présentent
ce vaste travail de traque dans le rapport "Carbone vert, marché noir",
des opérations de blanchiment qui avaient été jusqu'alors très peu
comptabilisées.
La suite :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/09/27/le-trafic-du-bois-tropical-sape-la-lutte-contre-la-deforestation_1766699_3244.html
ou
http://goo.gl/w68y6

PS : Le CADTM trouverait beaucoup à dire notamment à propos de la Banque
Mondiale qui joue le rôle de pompier-pyromane dans cette affaire...
comme dans bien d'autres.


04/10/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres