les riches détruisent la planète

 

Les riches détruisent la planète : qui les arrêtera ?

9 juin 2015

 

« Le changement climatique pourrait devenir la plus grande impulsion qui poussera les mouvements sociaux à se rassembler, tel un puissant fleuve alimenté par d’innombrables ruisseaux unissant leurs forces pour enfin atteindre la mer » Naomi Klein

Ce n’est pas le climat qu’il s’agit de sauver, mais la possibilité de toute vie décente d’ici 20 à 30 ans. Même un rapport du pétrolier Shell reconnaît que la température moyenne sur Terre pourrait augmenter de 4 °C à moyen terme. On sait qu’il en résulterait la fonte de l’intégralité des banquises, une hausse de plusieurs mètres du niveau des océans, une diminution de la surface des terres arables et un chaos mondial. Mais Shell, Total et les autres fossoyeurs du climat s’en moquent... Après eux le déluge !

Tout peut changer !

Face à ce désastre programmé rien n’est perdu. Des victoires récentes nous le montrent : comme le retrait de la Société générale (notre Requin 2014), puis du Crédit agricole et de BNP-Paribas, d’un méga projet charbonnier menaçant la Grande barrière de corail ; le moratoire sur l’exploitation des gaz de schiste en France et dans d’autres pays suite aux mobilisations massives des citoyen.ne.s ; ou encore l’engagement de plus de 220 institutions à travers le monde à se défaire de leurs participations dans les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) et à investir dans les renouvelables.

Lorsque les citoyen.ne.s se mobilisent, tout peut changer !

 

 



09/06/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres