les fous ont pris le pouvoir à l'asile



> Goldman Sachs : les fous ont pris le contrôle de l'asile
>
>
> La crise a été déclenchée par les banques (Goldman Sachs en tête) ? Qu'à
> cela ne tienne, plusieurs anciens tauliers de la Sulfureuse ont pris le
> pouvoir - à la BCE, au FMI, en Grèce, en Italie. A la grande
> satisfaction des marchés, et des politiques de tous bords. Jusqu'ici,
> tout va bien...
>
>
> Mario Draghi (Commission trilatérale et Bilderberg) a été récemment
> nommé président de la Banque centrale européenne (BCE).. De 1993 à 2001,
> il a siégé à plusieurs conseils d'administration de banques italiennes.
> De 2002 à 2005, il a été vice-président de Goldman Sachs Europe. Pendant
> cette période, la banque d'affaire a touché 300 millions pour aider la
> Grèce à camoufler son déficit. Mais Super Mario, bien que chargé des
> "entreprises et pays souverains", n'était pas au courant...
>
> La maladie de Goldman Sachs
>
> Lucas Papademos (membre de la Trilatérale) est le nouveau Premier
> ministre grec. Empapados succède donc à Nappadeuro (anagrammes
> respectifs de Papademos et Papandreou). Il a été gouverneur de la Banque
> centrale hellénique entre 1994 et 2002, qui a participé à l'opération de
> trucage des comptes perpétré par GS. Le gestionnaire de la dette
> grecque, qui a racheté les produits dérivés ayant permis la supercherie,
> est d'ailleurs un certain Petros Christodoulos, ex-trader de la firme.
>
> Mario Monti (Trilatérale et Bilderberg) vient d'être nommé premier
> ministre italien. Il est conseiller international de Goldman Sachs
> depuis 2005, avec un rôle de lobbyiste en chef. Toujours président de la
> section européenne de la Trilateral Commission et membre du comité de
> direction du groupe Bilderberg. Difficile de faire mieux...
>
> Goldman, prise la main dans le Sachs
>
> Otmar Issing, Allemand, aussi membre des Bilderberg, ex-président de la
> Bundesbank (1990-1998) et ancien "chief economist" à la BCE (1998-2006).
> Un homme bien sous tous rapports, qui continue de publier des tribunes
> en tant qu'ex-BCE, en cachant soigneusement son appartenance à Goldman
> Sachs, depuis 2006.
>
> Ex-président de Goldman Sachs International dont il est resté l'un des
> administrateurs, l'Irlandais Peter Sutherland (encore un membre
> Bilderberg), ancien commissaire européen à la concurrence, est aussi
> directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland, qui a fait faillite
> l'an dernier. Et il continue de jouer un rôle crucial dans la crise
> irlandaise.
>
> Le portugais Antonio Borges dirige le département Europe du Fonds
> monétaire international (FMI). De 2000 à 2008, il fut dirigeant de
> Goldman Sachs International. Et l'actuel Président de la Banque
> mondiale, l'américain Robert Zoellick, fait lui aussi partie de la
> grande famille des anciens de Goldman Sachs.
>
> Sans parler des Américains : Henry Paulson et Robert Rubin, anciens
> secrétaires d'Etat au Trésor, Jon Corzine, responsable de la chute de MF
> Global, William Dudley, président de la Fed de New York, et à la Maison
> Blanche, les bureaux qui n'hébergent pas d'anciens de Goldman Sachs se
> font plutôt rares...
>
> Bref, une belle brochette de banksters, sapeurs et sans reproche, qui
> ont juste mis le feu aux poudres et déclenché l'incendie généralisé qui
> commence à nous chauffer le postérieur... et qui se retrouvent aux
> commandes du camion de pompiers. Le pire, c'est que tout le monde
> applaudit... tous aux abris !
>
> Sources : rue89.com, lemonde.fr, trilateral.org,
> bruxelles.blogs.liberation.fr, wikipedia.org, journaldunet.com
>
>
>
>
> (Article publié sur le site "Les mots ont un sens")
>
>



23/11/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres