faut-il dire adieu...

Alternatives Economiques n°97 - avril 2013
En kiosque actuellement (5,90 euros) / Commande en ligne <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYAW00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>

Pour vous abonner à nos lettres d'information cliquez sur ce lien, <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYAX00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> pour vous désabonner cliquez ici <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYAY00048VSQ&fguidv5=0000SI&mpvrs=000135060E85178E3>

<http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYAZ00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Faut-il dire adieu à la croissance ? <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB000048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>  

Tandis que la croissance s'accélère dans les pays émergents et rebat les cartes du jeu économique mondial, elle ralentit dans les pays développés. Les crises se succèdent, alimentées par un capitalisme déstabilisé par l'emprise de la finance.

La question se pose de savoir si le cycle de développement entamé il y a deux siècles avec la révolution industrielle n'est pas en train de se refermer. En particulier en Europe, enfermée aujourd'hui dans une spirale dépressive. Comment sortir du marasme ? L'économie peut-elle devenir « verte » ? Peut-on mieux vivre en se passant de croissance ? Telles sont quelques-unes des questions au coeur de ce nouveau hors-série d'Alternatives
Economiques.

Avec les contributions de : Jacques Adda, Jean-Joseph Boillot, Christian Cauvin, Denis Clerc, Daniel Cohen, Jean Gadrey, Tim Jackson, Camille Landais, Eloi Laurent, Bernard Maris, Dominique Méda, Jean Pisani-Ferry et Xavier Timbeau.
Editorial

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB100048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Les nouveaux chemins de la prospérité <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB200048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>  (article en accès libre)
Marc Chevallier
Il fut un temps où la croissance guérissait tous les maux. Après les destructions massives et les millions de morts de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis, l'Europe et le Japon virent en elle la panacée capable de panser leurs plaies et de porter leur prospérité à des niveaux sans précédent dans l'histoire de l'humanité.   Lire la suite <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB300048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB400048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Repères

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB500048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Le monde change, mais reste inégal <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB600048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Malgré le ralentissement de la croissance dans les pays riches et son accélération dans les pays émergents, la richesse reste très mal répartie dans le monde.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB700048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Les mots de la croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYB800048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>  (article en accès libre)
Quelques définitions utiles livrées par Denis Clerc...

La fin d'une parenthèse historique

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBA00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Une brève histoire de la croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBB00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Denis Clerc
Amorcée dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, la croissance économique a engendré une forte hausse du niveau de vie des pays occidentaux. Pour autant, elle n'a pas apporté le bonheur.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBC00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> La civilisation de la voiture <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBD00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Plus qu'un symbole, l'automobile est le coeur d'une civilisation qui a pris son essor dans les années 1970 et qui marque aujourd'hui le pas dans les pays occidentaux.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBE00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Deux siècles de crise <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBF00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Jacques Adda
Depuis le milieu du XIXe siècle, les crises jalonnent l'histoire économique et divisent les économistes. Elles marquent aussi les esprits, pour les plus importantes d'entre elles : 1929 et 2008.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBG00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> L'économie est-elle cyclique ? <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBH00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Jacques Adda
Kondratiev, Kitchin, Juglar..., plusieurs économistes ont mis en évidence des variations cycliques de l'économie depuis la fin XVIIIe siècle.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBI00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Le progrès technique est-il en train de ralentir ? <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBJ00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Arnaud Parienty
Avec le capital et le travail, le progrès technique est l'un des facteurs qui favorisent l'activité économique. Son affaiblissement pourrait remettre en cause la poursuite de la croissance à long terme.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBK00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Trop de finance joue contre la croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBL00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
La finance est un ingrédient incontournable du bon fonctionnement des économies. Mais au-delà d'un certain seuil, elle exerce un impact négatif sur la croissance.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBM00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> L'insoutenable dynamique du capitalisme financier <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBN00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Christian Cauvin
La financiarisation des entreprises a d'abord servi les intérêts des actionnaires. Avec des conséquences parfois désastreuses pour les entreprises et les salariés

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBO00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Le capitalisme va souffrir d'une contradiction qu'il ne pourra pas dépasser <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBP00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Daniel Cohen, économiste  
L'industrie a été l'âge d'or de la croissance. Demain, d'auteurs secteurs pourraient prendre le relais, mais ils ne s'inscrivent pas dans la logique capitaliste, explique Daniel Cohen.
 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBQ00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
La nouvelle géographie de la croissance

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBR00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Le basculement du monde <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBS00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Jean-Joseph Boillot, conseiller au club du Cepii
La crise a accéléré un mouvement qui voit les pays émergents s'affirmer comme les locomotives de la croissance et les puissances économiques de demain. L'Union européenne va devoir se réinventer si elle ne veut pas décrocher du train.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBT00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Comment Mumbay est devenue la cinquième métropole mondiale <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBU00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Vieille capitale économique de l'Inde, Mumbay a su tirer parti de ses atouts industriels et financiers. Elle figure aujourd'hui au palmarès des plus importantes métropoles mondiales.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBV00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Pourquoi l'Europe est en panne de croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBW00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Jean Pisani-Ferry, économiste, directeur du think tank européen Bruegel et professeur associé à l'université de Paris-Dauphine
Les économies européennes ont décroché par rapport aux Etats-Unis bien avant la crise de 2008. En cause : des difficultés à innover, la taille des entreprises et une incapacité à reconnaître les problèmes structurels.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBX00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> L'Europe et la croissance : le dialogue de sourds <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBY00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
En Europe, tenants des réformes structurelles et partisans des politiques contra-cycliques s'affrontent sur les moyens de doper la croissance. Une opposition sous-tendue par des différends théoriques et des conflits d'intérêts.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYBZ00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Inégalités : le grand bond en arrière <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC000048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Camille Landais, chercheur au Stanford Institute for Economic Policy Research
Depuis les années 1970 et l'explosion des hauts revenus, les inégalités progressent dans les pays développés. Une société de rentiers se remet en place. Une régression, dénonce Camille Landais.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC100048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> L'Europe ne pourra pas réduire le chômage sans croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC200048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Xavier Timbeau, directeur du département Analyse et prévision de l'OFCE, professeur associé à Supélec      L'Europe peut sortir de la crise à condition de desserrer l'étau de l'austérité. Mais il ne suffit pas de retrouver des marges de manoeuvre budgétaires, encore faut-il les utiliser à bon escient, défend Xavier Timbeau.
 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC300048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Vivre sans croissance

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC400048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Le retour de la rareté <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC500048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Raréfaction des matières premières, épuisement des ressources naturelles, dégradation de l'environnement..., tout confirme la disparition d'une société de l'abondance infinie.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC600048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Les objecteurs de croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC700048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Denis Clerc
Le changement climatique a remis en cause le consensus en faveur de la croissance et ouvert le débat entre partisans d'une croissance verte et défenseurs d'une sobriété équitable. Enjeu : un vrai choix de société.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC800048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Nos sociétés sont dépressives <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYC900048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Bernard Maris, économiste  
La recherche de la croissance infinie et l'accumulation de la dette sont les symptômes d'une pathologie psychanalytique des sociétés capitalistes, selon Bernard Maris.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCA00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Faire bonne mesure <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCB00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Dominique Méda
La montée des inégalités et la crise écologique rendent urgente la mise en oeuvre d'indicateurs alternatifs au produit intérieur brut. Reste à déterminer lesquels.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCC00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> L'histoire d'une obsession <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCD00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Sébastien Legay
L'hégémonie du PIB est le point d'aboutissement d'une pensée économique dont les orgines remontent au XVIIIe siècle.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCE00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Vive la récession ? <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCF00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Il devient de plus en plus urgent de réaliser la conversion écologique de nos économies. Faut-il pour cela accepter, voire rechercher, la décroissance de l'activité économique ?

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCG00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Les vertus d'une économie circulaire <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCH00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Une économie plus respectueuse de l'environnement devrait produire mieux et détruire moins. Des initiatives - encore limitées - se développent en France et dans le monde.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCI00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> "Il faut mettre fin à la course à la productivité" <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCJ00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>  (article en accès libre)
Entretien avec Jean Gadrey, économiste, professeur émérite à l'université de Lille I
Le dogme de la croissance et la logique économique pure nous ont conduits dans une impasse. Jean Gadrey plaide pour une transition écologique et sociale.  Lire la suite <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCK00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCL00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Créer les conditions d'une prospérité sans croissance <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCM00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Tim Jackson, économiste, auteur de Prospérité sans croissance
L'efficacité énergétique et le recyclage ne suffisent pas à limiter l'impact de la croissance sur l'environnement. Tim Jackson appelle à changer les comportements et à redéfinir une macroéconomie écologique.

 <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCN00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3> Chaque crise écologique cache une crise des inégalités <http://tr1.bp51.net/r5.aspx?GV1=JKYG02M00000000ESP001ZYCO00048VSQ&mpvrs=000135060E85178E3>
Entretien avec Eloi Laurent, économiste senior et conseiller scientifique à l'OFCE
Des mécanismes économiques adaptés, davantage de démocratie et d'égalités pourraient permettre de relever le défi environnemental, selon Eloi Laurent.





25/04/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres