Famine au sud malbouffe au nord

En 2050,
les neuf milliards d’humains pourront se nourrir...grâce à l’agriculture biologique.
Famine au sud Malbouffe au nord
Celui qui l’affirme n’est pas un doux rêveur : c’est l’un des spécialistes
mondiaux des questions agricoles. Depuis quarante ans, l’agronome
Marc Dufumier observe et écoute les paysans du Nord et du Sud, et il est
parvenu à cette certitude : ils sont, avec les consommateurs, les premières
victimes d’un système devenu fou  – notre agriculture exagérément
spécialisée, mécanisée et « chimisée ». Au Sud, un milliard d’individus
meurent encore aujourd’hui de faim et la malnutrition provoque des
flux migratoires toujours plus massifs. Au Nord, la pollution des eaux ou
l’érosion des sols menacent chaque jour un peu plus nos écosystèmes,
et l’on retrouve dans presque tous nos aliments des doses de pesticides
ou de résidus médicamenteux. Il est donc temps de changer de cap...
à condition de savoir où aller.

 

Marc Dufumier, ingénieur agronome, est professeur émérite en agriculture
comparée et développement agricole à l’AgroParistech. Expert auprès
de la FAO et de la Banque mondiale, il est régulièrement sollicité par les
gouvernements étrangers confrontés à des crises alimentaires ou agricoles.


www.nil-editions.fr
Pour la première fois, ce livre dresse un panorama complet, c’est-à-dire
mondial, des désordres agricoles. Surtout, au-delà du constat, il montre
qu’une alternative crédible est à l’œuvre  : l’agro-écologie. Qualité des
aliments, fixation des populations paysannes, respect de l’environnement
et – contrairement aux idées reçues – garantie, voire amélioration, des
rendements : le bio n’est pas un caprice de bobo ! C’est plus que jamais
la voie de l’avenir.
Marc Dufumier
Famine au sud
Malbouffe au nord
Comment le bio peut nous sauver




19/01/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres