Equator

Equator : l'or noir plus fort que la forêt

Courrier international N° 1190 - article de la Tribne de Genève - Laure Gabus

En 2007 Rafael Correa fraichement élu s'engage à renoncer à l'extraction de l'or noir des trois gisements du Yasuni parc national au coeur de la forêt amazonienne. En contrepartie la communauté internationale devait compenser la moitié du manque à gagner de son pays, soit 3,6 milliards de dollars en 13 ans. En 2010 un accord a été signé avec le Programme des Naitons Unies pour le développement (PNUD) pour gérer l'apport d'argent international. Ce texte a lancé la collecte de fonds. Or les fonds versés par des états, des entreprises, sont loin d'atteindre les sommes prévues. La plupart des donateurs ont préféré investir dans l'initiative via des programmes d'aide au développement (près de 50 millions de dollars) et 220 millions annoncés ne sont en réalité que des promesses de dons en négociation. Pour le président Correa les résultats de l'initiative Yasuni ITT ne sont pas suffisants.

Le président élu pour la 3ème fois a besoin d'argent pour poursuivre ses réformes : 4 milliards de dollars manquent aux caisses de l'état et la dette enversla Chine est de 7 milliards. Or, la Chine veut être remboursée en pétrole et terres rares.

En avril RAfael Correa a préparé l'opinion en rappelant que "sous le champ ITT se trouvent des milliards de dollars dont le peuple a urgemment besoin". Selon nos informations, même si rien n'a encore été annoncé officiellement, le gouvernement serait décidé à extraire le pétrole.  Pour cela Rafael Correa devra demander au Parlementde déclarer le champ ITT "zone d'intérêt national". Il peut compter sur le soutien de l'Assemblée Nationale car depuis février, son parti, Alienza Pais y est majoritaire. Cela bien du 83% de la population soit en faveur du maintien de l'initiative Yasuni ITT et que l'équilibre de la réserve naturelle soit fragile comme l'a montré la pollution générale par la rupture d'un oléoduc début juin.

Diego Mosquera, responsable de la station scientifique de Tiputini relative la nécessité de cette course à l'or noir : "les 9 milliards de barils de pétrole qui se trouvent sous le champ ITT, représentent la quantité d'essence consommée en 10 jours sur la planète et en un mois aux Etats-Unis. Si on regarde les choses ainsi, cela ne vaut pas la peine de détruire un lieu pareil pour si peu".



10/09/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres