danger sur les associations

 




Date: Fri, 14 Feb 2014 02:23:18 +0100
Fro
To: echanges@liste.la-cen.org; coopcen@liste.la-cen.org; ca-cen@liste.la-cen.org
Subject: [echanges]

Annonce d'un évènement pour le 10 mars à Valence qui requiert votre attention svp

ou votre implication si vous êtes dans le coin

merci

NON à la DISPARITION des ASSOCIATIONS

OUI au DIALOGUE entre COLLECTIVITES et ASSOS CITOYENNES
Voici un début de mobilisation des associations citoyennes du grand valentinois menacées

1-par la réglementation européenne leur proposant de devenir des entreprises de services inféodées aux normes libérales du secteur marchand. Déjà 55% d'entre elles sont sponsorisées par des groupes privés



2- par l'assèchement de leur financement public

 Le Parlement vient d’adopter pour 2014 un budget de l’État qui confirme nos craintes. Celui-ci impose, comme annoncé par le Gouvernement, une baisse sensible de la dotation de l’État aux collectivités. Conséquences immédiatement prévisibles : 30 000 à 40 000 pertes d’emplois



Explication

-l'état "ex providence" se vide de sa substance et réduit ses dotations aux Collectivités : il a renoncé à se battre contre les paradis fiscaux, à l'impôt progressif sur le revenu, à abandonner ses allégements de charges aux entreprises : Il doit trouver 50 milliards de réduction de la dépense publique en 3 ans et en réalité bien plus pour s'aligner sur les 3% et rembourser la dette publique qui continue de croître : à ce jour non plus 1700 milliards (comme écrit ici) mais actuellement 2000 milliards dûs aux banques privées : à 3% annuels bientôt dégradés en 4 ou 5% il est facile de calculer le gouffre d'appauvrissement général dans lequel est en train de plonger ce pays gagné conjointement par la récession et la violence des intempéries générées par l'effondrement du climat (rappel 90 multinationales font les 2/3 de l'effet de serre site cen)

D'abandons en abandons, de trahisons en trahisons de ses élites cet Etat oligarchique gouverné libéral, ne souhaite en rien leur "couper la dette"  !!! 

-Avec le consentement de ses locataires actuels qui ont signé le TCE de Lisbonne  refusé par plusieurs peuples dont celui de France, l'état est  "supra gouverné" par la Commission européenne qui édicte des règles massivement favorables aux grands groupes et banques. Derniers cas exemplaires : libération de nouveaux OGM, autorisation des forages pour rechercher et exploiter les gaz et huiles de schistes. Les associations libéralisées.


Mille excuses à la personne qui sur Echanges de la Cen conteste que nous soyons comme je l'ai écrit rapidement "sous la dictature de l'Europe et des marchés" : une urgence chassant l'autre à la Cen (voir www.la-cen.org)  je ne peux proposer une suite..ni au débat  sur le Revenu d'existence ou celle sur le salaire à vie, (cf blog Gadrey sur Friot) "solutions" sur lesquelles le débat continue sur cette liste d'ECHANGES totalement ouverte et plurielle (1)

Les associations citoyenne début ? de la prédominance politique de la société civile
Comme la nouvelle éducation populaire le propose  la "prédominance politique, de la société civile", c'est la démocratie directe territoriale et fédérative, (encore du débat !) en tant qu'organisatrice collective de l'accès aux biens communs via la reconstruction  de  l'autonomie alimentaire et énergétique de la population, pour la satisfaction de ses besoins de base naturels et nécessaires, le tout réalisé sans croissance quantitative, en diminuant massivement l'empreinte écologique et les GES (moins 400% à Gussing en 12 ans) 


Je et nous militons à la Cen pour cette forme de résilience aux "crises" ou "effondrements" qui ne sera effectif qu'en cherchant par le bas à se soustraire aux mâchoires des multinationales et des marchés et de la culture main stream )

Tout ceci amène en cohérence la CEN à une farouche indépendance à l'égard des partis, état et institutions

Mais la cen selon ses moyens et implications de ses adhérents locaux cherche à vivre dans les mouvements citoyens de la société civile, dans tous ceux en "révolution silencieuse" qui construisent l'alternative aux banques, aux grandes surfaces, aux pesticicides...pour sauver la vie, et les biens communs...

Elle cherche à vivre dans les mouvements de résistance comme les Collectifs de lutte anti : nucléaire, gaz de schistes, grands projets inutiles dont TGV Lyon Turin, destruction des terres agricoles, anti OGM et pro biodiversité (Exemple : partenariat Cen avec Kokopelli pour ce week-end "Permaculture") mais aussi Savoirs de terroirs


Elle recherche la jonction avec les syndicats paysans attachés à l'agriculture paysanne et aux semences "population", avec les syndicats ouvriers attachés aux biens  publics, attachés à se sortir des investisseurs privés par la reprise en Scops,

Elle est prête à coopérer avec  des mouvements alter : Attac (avant projet de participer cet été au Village des alternatives),  M'pep, avec des associations d'éducation populaire, membre du CAC, à promouvoir l'économie coopérative sociale solidaire (contacts en cours et passés avec CERALEP 26, ARDELAINE 07, MONDRAGON ) au plan ESSE, visant l'extension du domaine de l'économie coopérative



Elle a participé activement aux Forums de Convergences unitaires comme la Transition Energétique et écologique ardéchoise (TEE) ou à Lézan,

Et là où elle existe elle s'intègre à la Transition citoyenne (voir sur Internet)


Bien sûr elle apporte sans poser de condition une transition qui ne toucherait ni à la propriété (c'est en marche avec le plan ESSE) ni à l'inégalité sociale (un bien vivre en transition en répartissant mieux les richesses au local et dans les cités dont revenus maximums) ni à la gouvernance oligarchique européenne, nationale et territoriale ("nos" élus" ne nous appartiennent plus guère vu qu'ils rompent le plus souvent avec leurs promesses, auxquelles ils ne sont pas tenus en droit français, mettent l'argent public sur les entreprises privées de travaux publics, ravagent la nature et la terre vivrière (un département artificialisé désormais tous les 3 ans favorisant les inondations) ne s'opposent guère aux marchés le plus souvent ..
Raison de plus de les interpeller et de leur proposer d'autres modèles voire de les inviter à changer la délégation de pouvoir en co construction des décisions par le biais du budget participatif (nombreux cinés débats Cen et recherche de dialogues à ce sujet avec listes citoyennes...)...

La Cen qui a invité quelques dizaines d'associations le 18 janvier pour chercher ensemble les Convergences et coopérations sur la défense des associations et la transition salue chaudement les 20 interpellations du Collectif des associations de Crest aux futurs élus (en attaché)

(1)- Echange est mise à disposition de la société civile par la Cen.
Les partis ne peuvent s'y produire en tant que tels,  leurs adhérents eux peuvent confronter leurs idées à celles des associations "citoyennes"  militant pour la prédominance politique, de la société civile (associations syndicats) sur la société politique (l'état les partis...) et sur l'économie (y compris ESS)...



Annonce d'un évènement pour le 10 mars qui requière votre implication ...si vous êtes dans le coin

merci

 

10 mars avec les ASSOCIATIONS CITOYENNES du VALENTINOIS les CANDIDATS les CITOYENS/NES

Dans le grand valentinois, côté Ardèche (Rhône Crussol) et côté Drôme (périmètre de la « Communauté de  communes ») la Co-opérative Peuple et Culture (26) et la Cen (26-07) (*) ( préparent une SOIREE CITOYENNE d’ECHANGE (ouverte à tous/tes) le 10 mars sur les RELATIONS entre les COLLECTIVITES et les ASSOCIATIONS.

Il s’agira de :

-partager une réflexion constructive entre les participants à cette rencontre : membres et responsables des associations, des citoyens, des candidats invités (mais pas les chefs de file des listes locales) 
-d'informer et débattre des propositions du Collectif des Assos Citoyennes CAC (avec un de ses portes paroles) et de la « Charte des engagements réciproques entre l’état, les collectivités territoriales et les associations » (rapport remis à Valérie Fourneyron Ministre de l’éducation populaire, vie associative)(avec Benoît de la Co-opérative)

-de contribuer à fédérer les associations citoyennes et les collectifs dans ce contexte
-de faire des propositions aux candidats

Le 10 mars à VALENCE de 18h à 21h

On terminera par une soupe (lieu à confirmer)
Déroulement :
Courte présentation

Débats en petits groupes mixtes

CAC février 014 CANDIDAT MUNICIP.doc
(101 Ko)
Débat en panel entre délégués des groupes
Deux interventions dans ce débat par Benoît de la Co-opérative sur le dialogue avec les futurs élus  autour de la "Charte des engagements réciproques entre l’état, les collectivités territoriales et les associations"  par un du CAC (collectif des assos citoyennes (**) opposé à la disparition de 30/40 000 postes en 2014, et au projet européen de faire évoluer les assos en entreprises de services selon les normes libérales du secteur marchand).

(*) Suite à l’invitation de la CEN à quelques dizaines d’associations pour une première rencontre en Mairie de Cornas le 18 janvier-Cen adhérente

(**) Cen adhérente

 

message-footer.txt

 

************************
LISTE d'ECHANGES
En 2013, adhérez à la CEN ! Cliquez ici pour imprimer le bulletin d’adhésion : http://la-cen.org/?page_id=26 .  La CEN  : une association d'éducation populaire nouvelle totalement indépendante des partis et institutions. Agit pour ...voir ses nouveaux flyer,  statuts,  bulletin, son agenda sur Site : http://la-cen.org 
Cette liste ECHANGES est une liste "société civile", totalement ouverte, un  lieu de débats, d'échanges de savoirs et de pratiques de résistances et alternatives d'écologie sociale.. Les Echanges n'engagent pas la Cen en tant que telle. Ils reflètent les positions des inscri/tes qui s'y manifestent.  Les adhéren/tes sont regroupés sur "coopcen", liste fermée. 
INSCRIPTION DESINSCRIPTION 
Si vous ne souhaitez plus être sur cette liste, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien : echanges-unsubscribe@liste.la-cen.org (Se désinscrire de la liste ECHANGES de la Cen). Pour vous inscrire à nouveau, où le faire pour un proche, il vous suffit d'envoyer un message à l'adresse : echanges-subscribe@liste.la-cen.org (S'inscrire à la liste ECHANGES de la Cen)
NB 
Vous la recevez parce que vous vous êtes inscrit via le site Cen  ou que lors de Rencontres vous l'avez demandé ou que des proches vous ont inscrit "pour voir". 
Votre adresse électronique n'est jamais communiquée à des tiers. 
Conformément à la loi "informatique et libertés" et aux recommandations de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), vous disposez du droit d'accès, de rectification et de suppression de votre adresse électronique. 

 

 

_______________________________________________
fsl.30@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/fsl.30


14/02/2014

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres