contamination nucléaire en France

Tchernobyl bis repetita ?

La CRIIRAD publie ce jour la carte qui prouve que la France a été contaminée dès le 22 mars 2011 :

1/ les masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de fukushima daiichi sont arrivées 2 jours avant la date indiquée par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) ;

2/ elles ont affecté les trois quarts de la France (et non pas le seul sommet du Puy-de-Dôme) ;

3/ l’activité de l’iode 131 particulaire était plus de 20 fois supérieure à celle annoncée pour le 24 mars.

Ni l’IRSN, ni les grands exploitants du nucléaire, ne pouvaient l’ignorer. Omission involontaire (mais invraisemblable) ou délibérée… mais dans quel but ?

La CRIIRAD a saisi ce jour, le Premier ministre et le président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire d’une demande d’enquête sur la chronologie des faits et les différents niveaux de responsabilités.

Plus d’information dans le PDF en pièce jointe.

 

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/sommaire.html

 

Vous pouvez diffuser largement cette information car il faut que nous soyons nombreux (associations, citoyens) à nous mobiliser pour demander au Premier Ministre et à l’Autorité de Sûreté Nucléaire l‘ouverture d’une enquête. Merci d’avance

Bien cordialement

 



26/05/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres