c'est le moment de (ré)adhérer à Attac

En 2012, réadhérez à Attac !

Nicolas Sarkozy a incarné une droite dure, cynique, ne reculant devant aucune manipulation pour faire progresser l’agenda néolibéral. Nous nous réjouissons de sa défaite ! Mais l'élection de François Hollande, nous le savons, ne résout aucun des problèmes majeurs auxquels la France et l'Europe sont confrontés. Son programme n'est pas à la hauteur des urgences actuelles : celles-ci imposent une rupture nette avec le modèle néolibéral et productiviste.

Tout dépend maintenant de la capacité du mouvement social et des citoyens à peser dans les mois et années à venir… En cette période cruciale, plus que jamais, Attac a besoin de vous !

En 2012, vous n’avez pas renouvelé votre adhésion, mais vous pouvez le faire, dès maintenant, très facilement : il suffit de vous rendre à l'adresse suivante : http://www.france.attac.org/se-mobiliser-avec-attac ; vous choisirez votre type d'adhésion et créerez un compte sur le site d'Attac France.

Vous pouvez aussi envoyer à « Attac, service adhésions, 60643 Chantilly cedex » le bulletin suivant : http://www.france.attac.org/sites/default/files/bulletin_2012_0.pdf

Attac est une organisation à part : c'est un outil de réflexion et d'éducation populaire indépendant des partis et syndicats, et une association qui n’a d'autres ressources que l’énergie de ses militants, et les cotisations de ses adhérents. Face aux enjeux des mois à venir, donnons-nous les moyens de peser !

Adhérer à Attac, c'est déjà agir !

Pour en savoir plus sur les activités d’Attac en 2012, vous trouverez ci-après un message des coprésidents d'Attac ci-après.

Bien à tous,
L’équipe adhésion

***

Cher-e ami-e

Cette année 2012 s’annonce décisive. Alors que la crise économique se double d'une crise européenne, les enjeux sont considérables : les peuples vont-ils continuer à payer les pots cassés de la finance, en Europe et dans le monde ? Le nouveau traité européen d'austérité, le "Pacte budgétaire", sera-t-il ratifié, ou pourrons-nous le rejeter pour enclencher une rupture avec le modèle néolibéral ? Avec nos partenaires français et européens, nous voulons imposer un grand débat démocratique autour du Pacte budgétaire et des alternatives à l'austérité. François Hollande veut renégocier ce traité: nous demandons que le résultat de cette renégociation soit soumis à référendum.

En lançant le collectif pour un audit citoyen de la dette publique, Attac a contribué à rassembler les syndicats, associations et acteurs du mouvement social, pour dire non à l'arnaque de la dette et à l'escroquerie de l'austérité. Le collectif se mobilise contre le nouveau traité européen, en lien avec d'autres luttes dans d'autres pays européens, comme c’est le cas avec l'encerclement de la Banque centrale européenne le 19 mai à Francfort.

L'austérité généralisée, ce n'est pas seulement la destruction du modèle social issu du programme du Conseil national de la résistance. C'est aussi l'impossibilité d'investir pour la transition énergétique et écologique.

Attac a joué pleinement son rôle pour le Forum Alternatif Mondial de l'Eau en mars à Marseille, mais aussi pour le Sommet des peuples organisé en réponse à la conférence sur le développement durable « Rio +20 ». Face aux fausses solutions de l'économie verte, nous disons : la nature n'a pas de prix.

Les alternatives écologiques, sociales, démocratiques existent… Plus que jamais nous avons besoin de vous pour les porter avec Attac.

Aurélie Trouvé, Thomas Coutrot, coprésidents d'Attac



10/05/2012

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres